Interprétariat

INTERPRÉTATION

L’interprétation est définie comme toute traduction réalisée oralement.
Avec plus de 35 ans d’expérience dans les sept types d’interprétation, les agences Eurologos en ont la maitrise du savoir-faire dans le monde entier avec leurs équipes d’interprètes et de traducteurs sur place : il suffit de consulter notre e-Magazine Glocal.

Les sept types d’interprétation :

1)     Simultanée
2)     En chuchotage
3)     Consécutive
4)     De liaison
5)     Mixte
6)     Jurée/assermentée
7)     Traduction à vue

Contactez-nous pour un devis gratuit et le meilleur rapport qualité/prix !

INTERPRÉTATION SIMULTANÉE ET EN CHUCHOTAGE

L'interprétation intégrale

Comme son nom l'indique, l'interprétation simultanée s'effectue en même temps que le discours de l'orateur, avec un décalage d'une phrase ou d'une demi-phrase, suivant les habitudes et les combinaisons linguistiques de l'interprète. Les participants reçoivent ainsi, dans leurs différentes langues, les interprétations de l'intervention du conférencier moyennant des écouteurs personnels syntonisés sur le canal d'écoute qu'ils ont choisi.

Dans chaque cabine d'interprétation, deux interprètes assurent à tour de rôle l'interprétation simultanée vers une langue (la leur) en la transmettant - moyennant un micro relié à un émetteur à infrarouge (ou câblé) - aux récepteurs de l'assistance. Il faut prévoir, naturellement, autant de cabines que de langues interprétées. Le deuxième interprète - en plus d'assurer le relais de son coéquipier toutes le 20-30 minutes - peut interpréter les interventions de coupures ou de débat. Il va de soi que la qualité et le caractère totalement exhaustif de ces modes d'interprétation relèvent de la précision et de la bonne structuration rhétorique de l'intervention de l'orateur.

Cependant, l'interprète s'efforcera dans sa traduction, moyennant des inflexions de la voix, des variations de rythme dans l'élocution et avec des véritables mini-restaurations syntaxiques de rendre intelligible le discours interprété malgré les défauts lexicaux et morphologiques de l'original. L'interprétation en chuchotage ne diffère que légèrement de la simultanée : au lieu de parler dans le micro à partir de la cabine, l'interprète chuchote sa traduction à l'oreille d'une personne ou à un tout petit groupe de personnes regroupées à l'écart.

INTERPRÉTATION CONSÉCUTIVE

L'interprétation différée et synthétique

L'interprétation consécutive permet la transposition d'un discours dans une autre langue juste après que celui-ci est terminé. Tandis que la simultanée s'effectue pendant les discours originaux et durent aussi longtemps que ceux-ci, l'interprétation consécutive demande un temps de réalisation supplémentaire qui peut aller d'un dixième à trois quarts, dans le cas de la consécutive dite intégrale.

Pendant que l'orateur prononce son discours, l'interprète prend des notes et structure son interprétation en l'abrégeant opportunément suivant le rapport de réduction - normalement entre 1/5 et 1/2 - qu'il aura défini au préalable avec le Président de séance. D'habitude, lorsqu'il y a plus de deux langues de travail, il faut prévoir une installation pour l'interprétation soit en simultanée soit en consécutive. Dans ce dernier cas, une langue sera interprétée dans la salle même et les autres à partir des cabines.

Bien qu'il soit notoire que l'interprétation consécutive reproduise le discours original avec une clarté bien souvent supérieure (l'interprète élimine les hésitations, les phrases de remplissage et les redites non intentionnelles tout en abrégeant normalement les formules de politesse), l'orateur qui s'adresse à une assistance pour laquelle une interprétation est demandée, devrait veiller à structurer le plus clairement possible son intervention : la qualité du discours interprété, indépendamment de la justesse sémantique, lexicale et émotionnelle de l'interprétation, ne pourra qu'en bénéficier.

INTERPRÉTATION DE LIAISON ET TRADUCTION À VUE

L'interprétation directe des rencontres

Lorsqu'il faut assurer l'interprétation d'une petite réunion (jusqu'à une vingtaine de personnes), d'une visite guidée en atelier ou d'une rencontre plus restreinte, et lorsqu'il n'y a pas plus de deux langues à interpréter - généralement une seule - on peut faire appel à un ou deux interprètes de liaison. Dans ce cas, l'interprète traduit aussi bien vers une langue que vers l'autre en participant directement à la rencontre, pour bien en assurer le déroulement, en contact étroit avec le responsable de séance. Normalement le service d'interprétation continue même pendant la réception ou le déjeuner.

Il s'avère souvent nécessaire, dans ce type de réunion, de procéder sur-le-champ à la traduction orale d'un document. L'interprète fera ainsi rapidement ce qu'on appelle la traduction à vue en « lisant » directement dans la langue cible le texte écrit dans la langue source. Pour des textes de plus de 1000 mots (environ 100 lignes), une pré-traduction devient nécessaire. Remarquons que l'interprète de liaison occupe une position centrale et fort importante dans la rencontre, puisqu'il doit « couvrir » avec sa traduction aussi bien l'interprétation vers une langue que vers l'autre.

Il devient, dans ce cas, le véritable bras droit du Président de séance et participe, en l'occurrence, également à la rédaction du procès-verbal de la rencontre. Notons cependant que pour cette tâche et - surtout - pour les traductions écrites, l'intervention des rédacteurs-traducteurs est souvent indispensable. En effet, la langue écrite exige toujours une perfection formelle ou une univocité définitive propre à l'écriture (scripta manent !).

Tandis qu'il est demandé à l'interprète de mémoriser instantanément et de restituer rapidement le sens du discours, son collègue traducteur ne communique qu'avec la langue écrite dont il se fait toujours, incognito, l'humble serviteur. Malgré leurs affinités formelles et apparentes, on pourrait donc dire qu'alors que le premier doit avoir les réflexes et l'efficacité d'un joueur de squash, le second doit travailler avec la perfection et l'élégance d'un luthier disposant bien de son temps (équivalent à celui nécessaire pour l'interprétation multiplié par 20 ou 30 !).

INTERPRÉTATION MIXTE ET JURÉE

La flexibilité des modes d'interprétation

Dans l'organisation des congrès, il s'avère fort souvent nécessaire de combiner différents modes d'interprétation. On pourra avoir donc les discours interprétés en simultanée ou en chuchotage, les interventions plutôt en consécutive, les débats des commissions en liaison et les motions en traduction à vue. Et il n'est pas rare qu'on soit contraint de devoir changer, à la dernière minute et en plein déroulement du programme de la conférence, la structure des modes d'interprétation et l'affectation des interprètes.

A la demande du Responsable de séance, le coordinateur d'Eurologos présent sur place intervient auprès des interprètes en réorganisant sur le champ les services par rapport aux nouvelles exigences. De l'entente entre le Responsable de Conférence et le coordinateur d'Eurologos dépend la parfaite réussite organisationnelle de la conférence. Cette collaboration devra, en tout cas, commencer bien avant le jour « J » de la conférence, surtout pour la mise à disposition des interprètes d'une documentation exhaustive afin qu'ils puissent se préparer convenablement, aussi bien d'un point de vue thématique que terminologique.

Tout comme les traductions jurées, les interprétations jurées requièrent des personnes assermentées auprès des Tribunaux. En outre, naturellement, pour les causes pénales, l'interprétation jurée est obligatoire pour les actes civils (mariages, expertises, etc.).

ÉVÉNEMENTS, SERVICE CONGRÈS ET IMAGE DE MARQUE

Entre la performance et la contre-performance : le passage « en direct »

Eurologos conseille également en matière d'organisation de congrès, de conférences, de séminaires. L'image de marque de l'entreprise, de l'institution ou de l'association est en jeu. Il est impératif qu'elle puisse sortir grandie de l'événement, tant dans son prestige que dans sa force d'impact. Le privilège de bénéficier d'une concentration exceptionnelle d'attention de la part de l'assistance, de la presse, des médias audiovisuels, des opinions makers, des pouvoirs publics, des dealers, des prospect-clients, du grand public et... des concurrents, peut se transformer facilement en contre-performance, ô combien douloureuse ! En effet, tous les avantages de passer « en vedette » risquent de s'annuler à cause des problèmes typiques du passage « en direct ». Et c'est précisément ici que les détails peuvent avoir la même importance que les éléments « essentiels ».

La rentabilisation de l'investissement exige ainsi que toute l'organisation - avant, pendant et après - puisse résister brillamment à ce qu'on appelle « l'action d'archicritique tous azimuts » que l'environnement exerce toujours sur toutes les manifestations qui s'imposent sur le « marché » de la communication événementielle.

Conjointement avec les départements de Traduction et Copywriting de nos sièges, notre Service Interprétation est même en mesure d'assurer la parfaite organisation de tous les aspects d'un Congrès ou d'une Conférence de Presse : de la location des salles et la réservation des hôtels à l'accueil et les visites escortées ; des communiqués de presse et l'édition des dossiers congrès aux traductions des interventions et aux comptes rendus des débats. Avant, pendant et après !