Conseil et Formations

1. OUTSOURCING ET RÉORGANISATION DE LA COMMUNICATION D'ENTREPRISE

Les entreprises de l'ère de la communication multilingue ont intérêt à chercher conseil auprès des spécialistes de services linguistiques afin de bien structurer leurs nouveaux départements internes de production. À chacun son savoir-faire spécifique.
Dans l'indispensable répartition entre les activités internes et celles relatives à « l'outsourcing » (à externaliser), il est indispensable de bien structurer les fonctions opérationnelles et les équipements informatiques de l'ingénierie linguistique la plus moderne.
Le conseil technique avant de s'équiper et la formation des ressources humaines sont les deux types de services qu'Eurologos fournit pour la réalisation d'une organisation efficace du département communication de l'entreprise moderne.

N.B. : Il faut remarquer qu'il est toujours possible d'ironiser (même trop facilement) sur le savoir-faire réel des conseillers et des formateurs n'exerçant pas de professions dont ils se revendiquent pédagogues. Dans le cas d'Eurologos, les activités de conseil et de formation relèvent de l'expérience directe et quotidienne concrètement acquise sur le terrain.

2.COURS DE LANGUES

L'apprentissage géomarketing

Eurologos, avant d'organiser des cours de langues extensifs et/ou intensifs pour le personnel d'entreprise, réalise une évaluation des niveaux de connaissance réels, des besoins et des objectifs à atteindre.
Souvent, il ne s'agit pas seulement d'apprendre une langue mais également d'en appréhender le géostyle spécifique et les connotations culturelles du pays dans lequel cette langue est parlée. L'apprentissage des langues au sein de l'entreprise exportatrice et/ou globalisée ne peut pas se limiter aux connaissances linguistiques de type « touristique ». L'objectif de la formation demeure toujours de type géomarketing. Eurologos le sait.

3.DIX PROFILS PROFESSIONNELS EUROLOGOS

Quels sont les types de fonctions les plus fréquemment proposés chez Eurologos ? Ils peuvent être résumés en dix profils professionnels.

1. Traducteur-terminographe au moins trilingue connaissant les mémoires de traduction et ayant de l'expérience dans la construction et la validation de glossaires.

2. Copywriter-traducteur au moins trilingue sachant concevoir, adapter ou réécrire des textes commerciaux, des articles et des rapports dans sa langue maternelle.

3. Coordinateur et Quality Control au moins trilingue en mesure d'organiser et de garantir l'AQ dans la production de textes multilingues et de publications en ligne (sites web).

4. Infographiste bilingue sachant maîtriser au moins Macintosch (QuarkXPress, Photoshop et Illustrator) pour la mise en pages et la fabrication de publications commerciales et publicitaires.

5. Webmaster au moins bilingue sachant réaliser l'architecture d'un site web et le localiser en différentes langues à l'aide de programmes comme Dreamweaver et Flash.

6. Project Manager au moins trilingue sachant planifier, organiser et gérer la réalisation d'un projet d'éditing multilingue et de publishing multimédia.

7. Project Executive au moins bilingue sachant assister le Project Manager dans la gestion d'un projet multilingue ou multimédia.

8. Localisateur informatique bilingue ou trilingue sachant structurer et organiser le travail de localisation de logiciels en plusieurs langues.

9. Software Engineer au moins bilingue sachant assurer le développement et le testing (systèmes d'exploitation, fonctionnalités opérationnelles, interfaces utilisateurs, etc.).

10. Account Manager trilingue gestionnaire de comptes clients et responsable du processus CRM (de la prospection à l'offre et à la contractualisation).

4. LES LANGUES ET L'INFORMATIQUE, POUR COMMENCER

Amour fou des langues et d'Internet

Pour devenir « Eurologossien », il faut répondre, tout d'abord, à deux conditions basiques :

1. être amoureux fou des langues et de la communication (orale et/ou écrite) ;
2. être assez féru d'informatique et des technologies de la Toile.

La première aptitude permet de se situer au centre du « core business » d'Eurologos (le multilinguisme).
La deuxième permet de maîtriser les moyens techniques pour opérer efficacement dans les activités d'Eurologos (les technologies Internet et multimédias).

5.LE FACTEUR ENTREPRENEURIAL COMME PREMIER CRITÈRE DE CARRIÈRE

Amateurs de bureaucratie et d'anonymat s'abstenir

La quasi-totalité des sièges Eurologos est constituée par de petites entreprises. Des unités productives de taille assez limitée (maximum 40 personnes) dans lesquelles l'individu n'est jamais laminé par l'homologation collective propre aux grandes organisations.
En effet, la force stratégique de la structure du Groupe Eurologos, sa capacité productive et sa souplesse organisationnelle dépendent de la relative petitesse de ses nombreux sièges.
Chaque Eurologossien - qu'il soit linguiste, graphiste, informaticien, marketeur ou technicien de production - doit donc entretenir, par-dessus tout, l'esprit entrepreneurial.
Amateurs de bureaucratie et d'anonymat s'abstenir.

6.LE FACTEUR EMPLOYABILITÉ COMME DEUXIÈME CRITÈRE DE CARRIÈRE

L'application constante et quotidienne dans la ténacité

Chaque Eurologossien doit être très productif afin d'assurer aux clients d'Eurologos, à leur tour, la compétitivité de leur communication et - ce qui revient au même - de leur produits.
La haute productivité des Eurologossiens doit, ensuite, assurer le développement et la prospérité du Groupe Eurologos.
Et, enfin, la rentabilité dégagée par la productivité élevée de chaque Eurologossien vise à consolider leur propre emploi et - naturellement - à récompenser leurs efforts par l'augmentation de leur traitement économique.
Mais d'où vient la productivité permanente des Eurologossiens ?
De leur volontarisme, bien entendu : il n'y a pas de création de richesse sans une constante et quotidienne application dans la ténacité.
Elle découle, surtout de ce qu'on appelle « l'employabilité moderne » de chaque Eurologossien.
Celle qui jaillit de la fraîcheur et du recyclage professionnel continu propre à l'entreprise moderne.

7.UNE CARRIÈRE INTERNATIONALE DANS UNE MULTINATIONALE DE PETITES ENTREPRISES

Et si on repensait différemment sa carrière ?

Le « small is beautiful » des années 70 se décline aujourd'hui avec la multinationalisation de l'ère Internet.
Pendant que les géants de l'industrie « dégraissent » et « diminuent » de manière implacable leurs effectifs, il y a des entreprises, plus petites, qui se mondialisent et... embauchent.
Chez Eurologos, on appelle cette nouvelle démarche - qui vient du slogan bien connu « think global, act local » - la stratégie de la « glocalisation ».
Et si on repensait sa carrière ?

8.FREE LANCES

L'excellence, le « just in time » et les coûts les plus bas

Bien qu'une grande partie de notre production (rédaction-traduction, infographisme, interprétation et localisation) soit réalisée par nos professionnels internes dans les divers sièges du Groupe Eurologos, nous sélectionnons sans cesse de nouveaux collaborateurs externes. Ils se doivent d'être performants dans leurs prestations et compétitifs dans leurs prix afin de nous permettre de garantir aux marchés internationaux la qualité la plus élevée (l'excellence), dans les délais les plus courts (le « just in time ») et les prix les plus concurrentiels (les coûts les plus bas).

Free-lances & Contrôle de la Qualité

- Le contrôle de la qualité produite par les free-lances
- Envoi de la candidature free-lance à l'un de nos sièges / notre siège principal

9.LE CONTRÔLE DE LA QUALITÉ PRODUITE PAR LES FREE LANCES

Le contrôle interne des sièges Eurologos valide les livraisons

Les services de révision et de contrôle de la qualité du Groupe Eurologos signalent quotidiennement aux différents projects managers de chaque siège le niveau de qualité des traductions fournies par les divers free-lances.
À la livraison d'un travail contenant des erreurs et après deux rappels, le free-lance est radié de tous les fichiers du Groupe.
L'inacceptabilité d'un texte traduit, par exemple, est fondée aussi bien sur l'accumulation de fautes ortho-syntaxiques et terminologiques que sur l'infidélité sémantique par excès ou par défaut : la première caractéristique d'une bonne traduction est, tout de même, la fidélité. À ce propos, le Groupe Eurologos revendique le principe traductologique de la glorieuse « littéralité » (à ne pas confondre avec la traduction mot à mot ou avec le calque) : voir glossaire et notre livre « Traduction, adaptation et éditing multilingue », T.C.G. Éditions, Bruxelles, 1994, publié également en ligne sur ce site web. En effet nous contestons le poncif suivant lequel une traduction « belle et fidèle » n'existe pas : si la beauté relève du géostyle et du sociostyle du texte cible, la fidélité reproduit la totalité sémantique du texte source dans toutes ses connotations « littérales » (morphologiques) et spécifiques. Pourquoi l'une devrait-elle exclure l'autre ?

New Business Eurologos Document précontractuel

10.STAGES

Dans le but de familiariser les jeunes en formation professionnelle et/ou universitaire avec le marché de la communication multilingue, Eurologos Group offre aux étudiants la possibilité de réaliser un stage.

Les tâches du stagiaire sont multiples, par exemple : la traduction et la révision de textes variés, le copywriting, la recherche terminologique dans différents domaines, l’utilisation des systèmes de gestion terminologique et des outils d’aide à la traduction, etc.

Si vous êtes intéressé-e, veuillez nous contacter, par courriel, à l’adresse pm1@eurologos.be afin de nous transmettre votre lettre de motivation accompagnée de votre Curriculum Vitae.

Benedikt Lantsoght
Trainee Supervisor

11.UNE RECHERCHE DE PERSONNEL PERMANENTE POUR TOUS LES SIÈGES EUROLOGOS

Le Groupe Eurologos prévoit de tripler (encore une fois) son chiffre d'affaires entre 2007 et 2010. Son expansion, tant en termes d'installations dans le monde que de personnel interne de chaque siège, rend la recherche de nouveaux collaborateurs « Eurologossiens » pratiquement permanente.

Dans les Sujets apparentés en marge, nous présentons une dizaine de profils professionnels et les principaux critères de sélection de candidatures, même pour les free-lances.

Envoyez votre CV à l'un de nos sièges /à notre siège principal.

12. PRINCIPAUX SIGNES DE CORRECTION EUROLOGOS

Voici les signes de correction les plus courants utilisés dans les sièges Eurologos

13.CORRECTION ET RÉÉCRITURE DES TEXTES

« Traduire c'est écrire » disait l'académicienne de France, Marguerite Yourcenar, en soulignant le caractère re-créatif sinon tout à fait créatif de la traduction. De toute manière, les sièges d'Eurologos disposent également de copywriters qui assurent l'écriture et la réécriture des textes (voir la définition de Rédaction dans le Glossaire Eurologos). Souvent, il s'agit de journalistes ou d'anciens traducteurs particulièrement talentueux en rewriting traductif qui ont fini par se consacrer aux activités de la conception-rédaction.

Contrer l'effet hypnotique des mots

Tout copywriter connaît le problème. Lorsque l'on rédige un texte, on est fatalement soumis à ce qu'on appelle l'effet hypnotique que ce même texte produit sur son auteur. Pour faire face à ce problème, les rédacteurs utilisent la très vieille méthode des écrivains, celle de « faire dormir » leurs textes dans un tiroir afin de les « oublier » quelque peu. En les relisant après un certain laps de temps, l'effet hypnotique aura ainsi disparu et ils pourront les peaufiner efficacement bien à l'abri de la tendance à réitérer des fautes orthographiques « invisibles » ou dans certaines étourderies lexicales étonnamment tenaces. Chez Eurologos, ce problème est résolu, toujours rapidement, en utilisant deux rédacteurs-traducteurs travaillant en tandem. Les deux copywriters (ou les deux traducteurs) s'échangent leurs textes fraîchement pondus. Ils sont ainsi corrigés sans devoir les « faire dormir » : les délais de production ne le permettent pas !

14. LE STYLE POUR LE DIRE

Il ne suffit pas d'aimer, encore faut-il le dire

A l'instar des écrivains publics, Eurologos met au service de la communication technique ses talents de rédaction et, naturellement, de rédaction multilingue.

En effet, il ne suffit pas d'aimer, encore faut-il savoir le dire (même une lettre d'amour a besoin d'un certain « technical writing »). Ainsi, les rédacteurs-traducteurs de chaque siège Eurologos jouent souvent les Cyrano de Bergerac en mettant en forme les connaissances spécialistes des techniciens d'entreprise.

C'est connu : les traducteurs préfèrent traduire des textes « techniquement difficiles » plutôt que des textes courants mais mal rédigés (pleins de répétitions, de solécismes, d'ambiguïtés involontaires ou morphologiquement illogiques). Les responsables de la communication et du marketing qui s'évertuent à faire des économies écervelées en utilisant leurs techniciens (ou n'importe qui) pour rédiger les textes liés aux produits dont ils ont la charge, mériteraient d'être affectés à d'autres tâches, sans délai.

Malheureusement, il n'est pas rare de rencontrer des External Communications Managers qui se vantent auprès de leurs supérieurs d'avoir économisé en rédaction et en traduction sur la publication, par exemple, d'un manuel d'utilisation. Mais ils oublient ponctuellement de signaler aux mêmes supérieurs - naïvement admiratifs face à tant de zèle - que les départements après-vente de leurs filiales ont dû faire face à un énorme surcroît de travail :
ils ont, par exemple, triplé le nombre de leurs visites auprès des clients mécontents à cause de l'incompréhensibilité des manuels d'utilisation à peine reçus ! L'encre kitsch et trouble du rédacteur d'occasion coûte en réalité très cher. Mais qui aura le courage de le lui dire ? Et qui s'assumera la responsabilité apparemment coûteuse de procéder à un rewriting sacro-saint avant de tout faire traduire ?

15. DES TEXTES « GLOCALISÉS » : GLOBALEMENT PERÇUS ET LOCALEMENT ADAPTÉS

La globalisation-glocalisation des sièges Eurologos

Les entreprises et les institutions de la globalisation ont besoin d’une gestion multilingue des textes et des terminologies. À l’enseigne de la gestion internationale des différentes marques, les textes et les terminologies spécifiques de chaque client doivent être gérés avec rigueur au sein de l’organisation : chez le client, chez Eurologos ou chez l’un et l’autre, en partenariat. Les technolectes d’entreprise ou propres au domaine de l’institution cliente, c’est-à-dire les langages techniques ou spécifiques (y compris les phraséologies, les expressions idiomatiques et les terminologies sectorielles), ne peuvent pas être abandonnés à la spontanéité organisationnelle de la multinationalisation.

Chaque client globalisé doit veiller à s’approprier la gestion de son propre technolecte comme un bien fondamental et stratégique de son propre patrimoine. Les sièges locaux des multinationales collaborent quotidiennement avec les sièges Eurologos pour la création, la gestion et la mise à jour des terminologies et des phraséologies enregistrées dans les mémoires de traduction, surtout en phase de validation finale. Et langue après langue. Le but, naturellement, est la rédaction de textes bien « glocalisés », c’est-à-dire perçus par les utilisateurs comme appartenant à une même marque ou organisation (donc bien globalisés) et, en même temps, parfaitement localisés, donc adaptés même d’un point de vue géostylistique à la langue de la culture locale du marché cible.

16. LES PROCÉDURES POUR UNE EXCELLENTE ADAPTATION (REWRITING TRADUCTIF)

Toutes, vraiment toutes, les connotations de l’original dans les langues cible

À vrai dire, il serait pléonastique d’utiliser les termes adaptation et rewriting traductif, car une traduction est censée, par définition, restituer toutes les connotations de la langue (et du géomarketing) de départ dans la langue et le géostyle d’arrivée.
Mais comme généralement la culture traductive fait encore beaucoup défaut dans les milieux professionnels, les clients sont angoissés (à juste titre) des résultats multilingues de leurs commandes : ils prétendent donc des précisions très détaillées définissant les services à fournir.

L’adaptation ou le rewriting traductif

Par peur de recevoir des textes traduits « littéralement », des calques ou, comme on dit souvent, des traductions réalisées à « coups de dictionnaires », les clients s’empressent de s’assurer que l’agence multilingue qui leur fournit les services ait bien compris la nature du travail à accomplir. Par ailleurs, ils craignent également les transpositions infidèles et fantaisistes qui dégradent et désaxent les positionnements marketing de leurs produits/services et de leurs entreprises ou institutions.

La fidélité marketing dans les textes cibles

Le texte original contient toujours toutes les motivations que le travail multilingue doit restituer fidèlement dans les formes expressives des textes d’arrivée (dits adaptations).
Il apparaît évident que toute véritable traduction est une adaptation avec la caractéristique particulière de la fidélité même morphologique.
Naturellement, cette fidélité doit être obtenue dans la perfection stylistique totale. De manière à éliminer tout sentiment, même soupçonneux de traduction.
Idéalement, les deux textes, mis côte à côte, ne doivent même pas être identifiés comme texte de départ et d’arrivée.

Les particularités des textes cibles de différenciation par rapport à l’original

Souvent, les clients ont la nécessité de mettre en valeur ou d’introduire des concepts même absents, voire expressément négligés dans le texte original de départ.
Dans ce cas, un briefing (parfois doublé d’un debriefing) devra être livré à l’account ou le copywriter-traducteur afin qu’il comprenne parfaitement le souci du client. Ce briefing pourra également être par écrit.

Le rewriting traductif : entre la traduction fidèle et le copywriting inventif

Nous utilisons des cookies pour fournir la meilleure expérience en ligne. En marquant votre accord, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique en matière de cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Quand vous visitez un site, celui-ci peut stocker ou extraire des informations sur votre navigateur, généralement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Ces cookies nous permettent de compter les visites et les sources de trafic, afin de mesurer et d'améliorer la performance de notre site.

Nous enregistrons des données anonymisées en vue d'améliorer notre site
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services