Contrôle qualité

Contre la délocalisation de la production du multilinguisme

"Le Groupe Eurolgogs, que j'ai fondé en 1977 à Bruxelles, établit ses activités de services linguistiques et multimédias sur le principe du « glocal » : la parfaite fusion entre la dimension globale et locale.

Le Groupe Eurologos continue à relocaliser la production des services multilingues et multimédias

D'autres agences Eurologos seront prochainement ouvertes afin de pouvoir garantir à nos clients un travail de qualité, produit ou contrôlé dans le marché cible, « où la langue est parlée ».

Aujourd’hui, plus de 90 % de la production mondiale des langues est encore délocalisée !

C’est paradoxal : comment une agence de traduction installée dans un seul pays peut-elle garantir à son client des textes et des mises en pages multilingues ?"

Franco Troiano
president and CEO
EUROLOGOS GROUP

Eurologos Group. Lorsque le mantra « think global, act local » se matérialise dans le concept du « glocal ».

Project Management

Chaque projet est géré par un Project Manager dédié, qui est le contact direct pour le client ainsi que pour tous ceux impliqués dans le processus de production: éditeurs/traducteurs, terminologues, interprètes, graphistes et spécialistes IT.

Le PM attitré peut être contacté directement par le client, afin de trouver une solution rapide ou immédiate aux problèmes d'adaptation du planning, de modifications rédactionnelles, de traduction, de mise à jour, de mise en pages, de transmission de données, de compatibilité informatique, de modifications de dernière minute… Et ce, même en dehors des heures de travail habituelles, si nécessaire.

La communication est de plus en plus spécialisée, et de plus en plus multilingue. La conquête de nouveaux marchés internationaux relève tout d'abord de la traduction de ce que l'on appelle le technolecte de chaque entreprise.

Tout le patrimoine technique, tout le savoir-faire commercial, toute la connaissance marketing et publicitaire… en bref, tout le knowledge management de chaque entreprise doit être minutieusement traduit et validé afin d'assurer la compétitivité et l'attractivité des produits/services proposés.

La révision finale des textes traduits

Il n’existe pas deux traductions identiques d’un même texte. La traduction est et sera toujours une activité artisanale. Seul un savoir-faire de plusieurs décennies sur les marchés internationaux peut permettre de maîtriser la complexité d’un métier fondé sur ce que les Grecs appelaient le logos.

Comment peut-on réviser et valider de traductions de manière optimale, en réduisant les coûts tout en augmentant la qualité, sans perdre de temps ?

Le Groupe Eurologos le permet. Les traductions sont toujours prises en charge par, au minimum, deux traducteurs : le premier pour la traduction et le second pour la révision.

Des traducteurs de langue maternelle vivant dans le pays de la langue cible

Depuis les années 90, le Groupe Eurologos ouvre des agences glocalisées à travers le monde. Pour pouvoir produire et valider ses traductions, il faut disposer d’autant d’agences que de langues promises aux clients.

Si le traducteur de langue maternelle est expatrié à l’étranger, l’usage quotidien de la langue du pays de résidence risque de produire ce que les linguistes appellent des interférences conceptuelles, lexicales et phraséologiques. Il est impératif que le pays de résidence soit celui du géostyle spécifique à la langue cible de la traduction.

Afin de pouvoir assurer ce contrôle qualité local, le Groupe Eurologos continue toujours son expansion sur quatre continents.

C’est une évidence : on ne peut pas écrire, contrôler, modifier et corriger des textes et des traductions sans une organisation mondiale et sous la même marque.